A Barcelone, l’ombre d’un doute

A force de tout gagner, Barcelone en aurait presque oublié le goût de la défaite. Et celle de samedi face au Real Madrid a semble-t-elle laissée des traces dans les esprits blaugrana. Face à Chelsea, une réaction est attendue car le Barça à tout à perdre. Mais également beaucoup à gagner.

Ce lundi, Barcelone est en fête. Avec la Sant Jordi, les amoureux se voient célébrer: les hommes offrent une rose à leur chère et tendre, tandis que ces dernières leur rendent à travers un livre (étrange, effectivement). Une ambiance frivole et légère qui salue le retour du soleil au dessus de la cité de Gaudi. Mais une partie des tourtereaux catalans sont mélancoliques. Leur plus grand amour, ce Barça de Guardiola, équipe si romantique depuis trois saisons, ne va pas bien. En une défaite face à son grand rival madrilène, le doute s’est immiscé dans les têtes et dans les coeurs catalans. Alors à quelques heures de recevoir Chelsea, fort de sa victoire lors du premier acte, le Mes que un club réapprend à frémir de peur de perdre sa Ligue des Champions. Et ce trois jours après s’être fait subtilisé la Liga. Ou quand des nuages viennent se greffer à un soleil radieux…

Une ville d’enfants gâtés

Depuis juin 2008 et l’arrivée du Pep à sa tête, le Barça truste tout ce qui est possible de gagner dans la planète football. 13 trophées sur 16 possibles, un Tiki Taka estampillé Masia à en rendre jaloux le Brésil de Pelé, une puce atomique dont le Guinness book of records devient la biographie… Bref, le socios barcelonais est habitué au luxe. Au grand luxe même. Alors quand la mécanique si parfaite connait un coup de mou (n’y voyait ici aucun jeu de mot déplacé), c’est tout le peuple azulgrana qui se sent blessé dans son amour de la perfection, de la beauté. Difficile de comprendre de France une telle obsession du beau jeu, mais à Barcelone, le football est un art, non un simple sport. C’est en substance le discours des nombreuses penyas disséminer dans la ville. Quand vous êtes habitués au foie gras, difficile de se mettre au pâté Hénaff.

Dans cette dramaturgie un poil exagérée, la presse pro-Barça calme le jeu. Connu pour ses excès en tout genre, El Mundo Deportivo souligne, à bon escient, que ce préambule de spirale négative peut s’estomper dès ce soir: “Ce fut un samedi difficile, clairement, mais la beauté du football est que ce sport offre toujours l’opportunité de se remettre des défaites”. Car il serait trop facile de parler de fin de cycle. Certains individualités paraissent certes finir la saison sur les rotules. Mais les Xavi et Puyol ne sont pas encore cramés, les Iniesta et Alves ne dépassent pas la trentaine, les Alexis et Piqué ne seront pas indéfiniment blessés. Quand à Messi, en un éclaire, la machine à envoyer du rêve peut se remettre en-joue.

“Un coup de poing sur la table”

A contrario de l’inquiétude populaire, Pep Guardiola ne sait que trop bien qu’une victoire ramerai calme et sérénité, tout en rapprochant un peu plus sa Dream Team 2.0 de la postérité. Car en cas de qualification face aux Londoniens, le Barça ne serait plus qu’à un succès d’une cinquième stelle européenne, du premier doublé depuis le grand Milan du non moins grand Arrigo Sacchi. Alors oui le Barça peut tout perdre, mais également se rapprocher un peu plus de la gloire éternelle. C’est donc la capacité de réaction des Blaugrana qui fera, ou non, la différence. Shakiro, aka Gérard Piqué, connait la recette: “L’an passé, nous avions perdu en finale de la Coupe d’Espagne contre le Real et tout le monde nous parlait de crise. Mais nous avions donné un coup de poing sur la table en Ligue des champions. Il faut faire exactement pareil!” Ne reste plus qu’à passer des paroles aux actes, de chasser ces nuages encombrants pour laisser place à un avenir radieux.

Publicités
Cet article, publié dans Présentation, Tous les articles, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s